Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Samedis Musicaux de Prades

L'association "Les Samedis Musicaux" de Prades organise un samedi par mois un concert à Prades, dans les Pyrénées-Orientales (France). Consultez régulièrement ce site Internet ou abonnez-vous à notre bulletin électronique d'informations pour découvrir la programmation de nos prochains concerts.

Samedi 15 mai 2010 à Prades - Ensemble de musique baroque « La Fidelissima » - Salle du Foirail à 18 h 30

Publié le 29 Avril 2010 par Samedis Musicaux dans Concerts archivés

Logo Samedis Musicaux

SAMEDI 15 MAI 2010 À PRADES

 

ENSEMBLE DE MUSIQUE BAROQUE

« LA FIDELISSIMA »

Ensemble baroque

Carole Parer (clavecin) 

Dorothée Pinto (soprano)

Joël Pons (violoncelle)


Œuvres de Strozzi, Geminiani, Vivaldi et Haendel

 

Salle du Foirail, à 18 h 30

 

ENTRÉE : 15 EUROS. ADHÉRENTS : 12 EUROS.  T.R. : 7 EUROS.

Entrée libre pour les moins de 12 ans.

 

*****

 

RENSEIGNEMENTS : 04 68 96 11 35

E-mail : bernard-pecheur@wanadoo.fr

Internet :  samedis-musicaux.over-blog.com/ 

Billetterie : Office du tourisme, Magasin Renouf et à l’entrée



 

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES

71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades



 Carole Parer

Clavecin

Après des études de clavecin et de basse continue au CNSM de Lyon dans les classes d’Huguette Dreyfus et Françoise Lengelle, Carole Parer obtient le Diplôme supérieur d'études musicales dans les deux disciplines. Elle obtient une bourse du Ministère de la Culture ainsi que de l'Institut néerlandais et se perfectionne auprès de Ton Koopman au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam. Elle reçoit aussi l'enseignement de clavecinistes français comme Aline Zylberajch et approfondit sa recherche sur les claviers anciens en travaillant le pianoforte avec Yasuko Bouvard.

Elle se produit avec l'Orchestre de chambre d’Auvergne sous la direction de Jean-Jacques Kantorov, également avec l'Orchestre de chambre de Toulouse. Elle est durant quelques années accompagnatrice des Cours internationaux de musique ancienne de Mijas (Malaga) et de l'Escorial (Madrid). Carole Parer est cofondatrice des ensembles Caravaggio et La Fidelissima, avec lesquels elle se produit dans divers festivals (Musique sacrée, Musique en Catalogne romane). L'enregistrement de sonates inédites d’Antonio Caldara est salué par la critique.

Titulaire des D.E. et C.A. de musique ancienne, Carole Parer enseigne au Conservatoire national de région Perpignan-Méditerranée.

 

Dorothée Pinto

Soprano

Après des études au CNR de Lille, où elle obtient quatre médailles d’or (flûte traversière, musique de chambre, sonate, chant), Dorothée Pinto poursuit avec Gerda Hartmann, au Conservatoire royal de Mons en Belgique, sa formation vocale qu’elle finalisera par un premier prix de chant opéra. Parallèlement, elle décrochera la licence de musicologie et le Diplôme d’État de flûte traversière.

Amoureuse de la diversité vocale, elle se forme à la musique ancienne avec Michel Laplénie, Agnès Mellon, Isabelle Poulenard, Yvon Repérant, Stéphanie Révidat, Michel Vershaeve, au chant lyrique avec Philippe Balloy, Gerda Hartmann, Eloise Urbain, au chant traditionnel avec Jean-Yves Pénafiel, Pascal Caumont et à l’improvisation vocale avec  Jean-Yves Pénafiel.

En 2003, Dorothée Pinto intègre les chœurs de l’Opéra de Lille (La Périchole de J. Offenbach, Les Noces de Figaro de W. A. Mozart, Giulio Cesare de G. F. Haendel, La Traviata de G. Verdi, Die Zauberflöte de W. A. Mozart, Faust de C. Gounod, Madame Butterfly de G. Puccini avec le rôle de la Cugina, Don Giovanni de W. A. Mozart).

Artiste lyrique, elle se produit régulièrement avec l’Ensemble instrumental de la Mayenne sous la direction d’Yves Parmentier (dans divers oratorios et cantates, mais aussi dans des opérettes au Festival des voix en Flandres et au Festival des Nuits de la Mayenne), à l’Opéra de Lille (Rôle de Kätchen dans Werther de J. Massenet sous la direction d’Alain Atinoglu, récital avec Christophe Simonet).

On l’a également entendue au Festival du Périgord Noir dans deux opéras de chasse dans les rôles de Daphné (Actéon) et de La Poésie (Les Arts florissants) de Marc-Antoine Charpentier sous la direction de Michel Laplénie, d’Yvon Repérant et plus récemment au Concert Hall de Sapporo (Japon) avec l’organiste et le pianiste Sylvain Heili.

On la retrouve aussi dans des formations plus réduites avec le guitariste catalan Pierre Millan-Trescases dans Ojos Azules  (répertoire de tangos argentins et de chansons populaires espagnoles), avec la pianiste Emilie Carcy dans  La Femme dans tous ses états : spectacle lyrique en un acte, avec le conteur Clément Riot dans Les Mots sons d’amour

Parallèlement à ses activités artistiques, elle est aussi passionnée par la pédagogie et enseigne actuellement le chant et le déchiffrage au CRR de Perpignan.

 

Joël Pons

Violoncelle

Après avoir obtenu son premier prix au Conservatoire national de région de Montpellier, Joël Pons poursuit ses études supérieures à Barcelone sous la direction de Lluis Claret, dont il deviendra l’assistant.

Par la suite, il étudiera le violoncelle baroque au Conservatoire national de région de Toulouse auprès d’Antoine Ladrette.

Dès le début des années 90, il collabore avec divers ensembles tels que La Grande Ecurie et la Chambre du Roy – dir. J.-C. Malgoire,  l’Académie Sainte Cécile – dir. Philippe Couvert, et plus récemment La Chambre philharmonique – dir. E. Krivine, et la Symphonie du Marais – dir. Hugo Reyne (avec lequel il a notamment réalisé l’enregistrement de l’opéra Ulysse de Jean- Fery Rebel en première mondiale). 

Cofondateur de l’ensemble La Fidelissima, il enregistrera en 2003 des sonates en trio inédites d’Antonio Caldara, disque salué par la critique internationale.

Parallèlement à son activité de concertiste, Joël Pons est sollicité par divers conservatoires en Région Languedoc-Roussillon pour donner des cours magistraux de violoncelle baroque. Depuis septembre 2007, il est professeur de violoncelle et de musique de chambre à l’École de musique de Prades en Conflent, dans les Pyrénées-Orientales.



 


commentaires