Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Samedis Musicaux de Prades

L'association "Les Samedis Musicaux" de Prades organise un samedi par mois un concert à Prades, dans les Pyrénées-Orientales (France). Consultez régulièrement ce site Internet ou abonnez-vous à notre bulletin électronique d'informations pour découvrir la programmation de nos prochains concerts.

Samedi 24 mai 2014 à Prades - Ensemble "Hirundo Maris" - Chants du sud et du nord - Eglise Saint-Pierre de Prades à 18 h 30

Publié le 31 Mars 2014 par Samedis Musicaux dans Concerts archivés

    Logo-Samedis-Musicaux-couleur.jpg 

SAMEDI 24 MAI 2014 À PRADES

 

     L'ensemble Hirundo Maris

 

ENSEMBLE « HIRUNDO MARIS »

« CHANTS DU SUD ET DU NORD »

 

ARIANNA  SAVALL

Voix, harpe gothique, harpe triple

PETTER UDLAND JOHANSEN

Voix, violon hardanger, mandoline

MIQUEL ÀNGEL CORDERO

Contrebasse, voix

 

ÉGLISE SAINT-PIERRE DE PRADES, 18 H 30

 

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €.  T.R. : 7 €.

ENTRÉE LIBRE JUSQU’À 12 ANS.

RENSEIGNEMENTS/RÉSERVATIONS : 04 68 96 11 35

Billetterie : Office du tourisme, Magasin Renouf de Prades

et à l’entrée

 

ARIANNA  SAVALL

Voix, harpe gothique, harpe triple

HIRUNDO MARIS 2

Née à Bâle (Suisse) en 1972 au sein d'une famille de musiciens catalans, Arianna Savall Figueras commence l'étude du piano avec Susanne Hockenios, et de la harpe classique avec Magdalena Barrera. En 1991, elle débute parallèlement ses études de chant avec Maria Dolors Aldea au Conservatoire de Terrassa, où elle terminera ses études de chant et de harpe.

A partir de 1992, elle étudie l'interprétation historique avec Rolf Lislevand au Conservatoire de Toulouse et suit plusieurs cours avec Andrew Lawrence-King, Hopkinson Smith et ses parents, Montserrat Figueras et Jordi Savall. De 1996 à 2001, elle retourne en Suisse pour faire un « Aufbaustudium » de chant avec Kurt Widmer à la Schola Cantorum Basiliensis et se spécialise alors dans les harpes historiques avec Heidrun Rosenzweig.

En 2002, elle fait ses débuts au Gran Teatre del Liceu de Barcelone dans le rôle d’Eurydice dans l’Orfeo de Monteverdi, sous la direction de Jordi Savall. Avec ce spectacle, elle se produit dans les festivals et les opéras les plus prestigieux, tels ceux d'Édimbourg, Bordeaux, Brême, Vienne, Milan, Madrid et Bruxelles.

Elle interprète le rôle de Casilda dans l'opéra Arianna de Haendel, à la Scala de Bâle, participe au spectacle Sueños y Folías en tant que chanteuse et harpiste au Liceo de Salamanque et chante dans Celos aún del ayre matan, un opéra de Juan Hidalgo, à l'Auditori de Barcelone et au Konzerthaus de Vienne. Elle participe également en soliste à The Fairy Queen de Purcell avec le Main Barockorchester Frankfurt et auCombattimento di Tancredi e Clorinda de Monteverdi avec Le Concert des Nations. Entre 1997 et 2008, elle participe à de nombreux concerts et aux enregistrements d'Hespèrion XXI, et chez Alia Vox.

Parallèlement, elle se produit et enregistre avec Mala Punica (Hélas Avril, Erato), le Ricercar Consort (Sopra la rosa, Mirare), avec Rolf Lislevand (Alfabeto, Naïve), avec Pedro Estevan (El aroma del tiempo, Glossa), Il Desiderio (Jouissance vous donneray et Vergine Bella,Aelus), ou la Capella Antiqua Bambergensis (Klang der Staufer, CAB Records, 2010). Elle chante en soliste dans les Vêpres de la Vierge de Monteverdi sous la direction de Pascal Crittin, avec l'Ensemble vocal de Saint-Maurice, et avec La Fenice, sous la direction de Jean Tubéry, avec qui elle participe également au programme « Un Camino de Santiago ». En 2004, elle chante avec la Capella Reial de Catalunya à Versailles, dans Buxtehude à Graz (Autriche), ainsi que dans la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach.

Arianna a joué en Europe, en Scandinavie, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Australie, au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud, à Singapour, en Turquie, en Russie, au Canada et en Israël.

Sa passion pour la musique ancienne et pour l'improvisation la mène à l'autre extrême : la musique contemporaine. Elle se met alors à travailler intensément avec le compositeur suisse Conrad Steinmann sur la reconstruction de la musique grecque antique et les poèmes de Sappho. Fruit de ce travail, les disques Melpomen et Sappho and her time (Harmonia Mundi). Autre travail expérimental, le disque de Rolf Lislevand Nuove musiche (ECM 2006), auquel elle participe en tant que chanteuse et harpiste.

En juin 2006, elle interprète à Tallinn Lijnen, pour soprano et neuf instruments modernes, de la compositrice estonienne Helena Tulve (1972). Plus tard, elle enregistrera cette œuvre pour ECM sous la direction d'Olari Elts, avec qui elle a également chanté à l'Opéra de Rennes Quatre Instants, de Kaija Saariaho. Elle met plusieurs projets en place avec Helena Tulve. Les premières sont données à l'Opéra de Monaco : Équinoxe de l'âme et Arboles lloran por lluvia, avec Vox Clamantis, sous la direction de Jaan-Eik Tulve. En 2008, elle participe aux Carmina Burana de Carl Orff sous la direction de Manel Valdivieso et chante L'Abbé Agathon d'Arvo Pärt avec l'ensemble Cello Octet Amsterdam. En 2010, elle se produit dans plusieurs festivals consacrés à la musique d'Arvo Pärt, dont le Nargen Festival (Estonie), point de départ d'un travail intense avec le compositeur estonien et sa femme, Nora ; elle chante avec le Parco della Musica Contemporanea Ensemble sous la direction de Tonu Kaljuste.

Les chemins qu'elle a empruntés en tant que chanteuse et harpiste se retrouvent dans son premier disque en solitaire, Bella Terra (Alia Vox, 2003), où elle interprète ses compositions ; elle se produit avec son ensemble dans de nombreux festivals, notamment le Festival de Música Viva de Vic, une tournée avec les Joventuts Musicals de Catalunya, le festival de musique du monde « Sfinks » (Belgique, 2004), le « Stimmenfestspiele » (Suisse, 2005) et l’International Brosella Folk & Jazz Festival.

Chanter en s'accompagnant à la harpe est une tradition ancestrale avec laquelle Arianna Savall Figueras renoue grâce à un travail de récupération qui met en œuvre la musique ancienne et la nouvelle création musicale, toujours avec des harpes historiques. Le vidéo-clip L'Amor sur des textes de Miquel Martí Pol reçoit le prix « Coup de cœur »  décerné par Mezzo TV en 2004.

En 2009, elle crée avec son compagnon à la ville, le musicien Petter Udland Johansen, la formation « Hirundo Maris » (L’hirondelle de mer),spécialisée dans la musique ancienne, du médiéval au baroque, et la création personnelle. Leur projet créatif porte sur la musique méditerranéenne et nordique, fruit d'un vaste travail mené conjointement, et à l'image de cet oiseau migrateur, ils retrouvent les chemins de la mer et de la musique qui, depuis la nuit des temps, unissent les pays scandinaves à la péninsule Ibérique.

Fin 2009, elle sort son nouvel album de création personnelle, Peiwoh (Alia Vox), hommage aux harpes qui s'inspire d’une légende orientale. S'ensuit une grande tournée à travers l'Europe : elle est invitée au Festival de Música Viva de Vic, au Ribermúsica (Barcelone), au MDR Musiksommer, All'Improviso (Pologne), par Philippe Maillard Productions (Paris), et par Espazos Sonoros (Saint-Jacques-de-Compostelle). La critique la surnomme « la fée de la harpe ». Elle est finaliste du IIIePrix Miquel Martí i Pol (2011) avec la chanson Si tornes de l'album Peiwoh (EDR Discos), et elle reçoit la distinction de « World Music from Catalonia 2011 » de la Generalitat de Catalunya.

« Hirundo Maris » se produit dans de nombreux festivals de harpe, notamment le Festival de Dinan (Bretagne), Seduced by harps (Belgique), le Festival d'Ostrava Ada Balová (République tchèque), et en inaugure certains, comme le Festival international de harpe de Sentmenat (Catalogne), où il est régulièrement invité, et Arp Sanati Dergi à Istanbul (Turquie). Cet ensemble a enregistré chez ECM l’album Chants du Sud et du Nord, qui est présenté ce soir dans le cadre des Samedis musicaux de Prades comme le furent en leur temps Bella Terra et Peiwoh.

Arianna donne beaucoup de cours en se déplaçant régulièrement en Autriche (Handenberg) et en France, et elle enseigne à l'École de musique de Bellaterra (El Musical).

www.ariannasavall.com

 

PETTER UDLAND JOHANSEN

Voix, violon hardanger, mandoline

Son répertoire de musique classique d’opéra et de concert comporte toutes les œuvres majeures de compositeurs tels que J.-S. Bach, Monteverdi, Mozart, Mendelssohn, ainsi que des Lieder de Schubert, Grieg, Wolf, Mozart, Mahler et Brahms. Il a travaillé avec des chefs tels que Rinaldo Alessandrini, Jordi Savall, Pep Prats, Christer Løvold, Tom et Tobias Kjellum Gossmann, et a donné des concerts ou enregistré des CD avec les groupes Pechrima, Sagene Ring, Capella Antiqua Bambergensis, Pratum Musicum, La Morra, Ferarra et Lucidarium.

En 2009, il a créé avec sa partenaire, Arianna Savall, l’ensemble « Hirundo Maris ». Le premier CD du groupe a été produit pour le prestigieux label ECM par Manfred Eicher.

Avec Christer Løvold et Mark B. Lay, il a également fondé un trio vocal, le groupe « Pechrima », qui combine ses propres compositions avec des chants traditionnels. Son premier CD, Soul of man, est paru en 2011.

Petter est par ailleurs reconnu comme compositeur et arrangeur, et il donne régulièrement des cours de chant choral et en soliste, qu’il dispense à El Musical de Bellaterra (Barcelone).

www.petterudland.org

 

MIQUEL ÀNGEL CORDERO

Contrebasse

Musicien multidisciplinaie, il est titulaire du diplôme supérieur de musique classique (contrebasse) du Conservatoire du Liceu de Barcelone, et du diplôme supérieur de jazz et musique moderne (contrebasse et basse électrique) de l'ESMUC de Barcelone. Il a  réalisé ses études classiques avec Ferran Sala et travaillé avec Wolfgang Güttler, Thomas Martin (classique) et Christian McBride (jazz).

Il a participé à diverses formations  orquestrales de musique classique et contemporaine : Jove 0rquestra de Catalunya, Orquestra Acadèmia del Liceu, Orquestra de Sant Cugat, Orquestra simfònica del Vallès, Orquestra J. Carbonell Terres de Lleida, Orquestra de càmara Gonçal Comelles, Banda municipal de Barcelona et Grup instrumental Barcelona 216. Il a joué dans des productions musico-théâtrales comme West Side Story, Sweeney Tood, T’estimo, ets perfecte…, El Superbarber de Sevilla, Amants, Tot Lloll, La Generala, El perseguidor, L'Auca del senyor Esteve), Quan la Nora..., Prometeu Grec 2010.

Il a accompagné des chanteurs et artistes comme Lídia Pujol, Marina Rossell, Alfonso Vilallonga, Joan Manuel Serrat, Laura Simó, Carme Canela, Noah, Miguel Poveda, Joan Isaac, Luis Eduardo Aute, Eduard Iniesta, Sílvia Pérez Cruz et Arianna Savall. Il a participé à des programmes de télévision : Surti com surti (TV3 Catalunya), Senyores i senyors (TV2 Catalunya), Marató TV3 2009 et 2010.

Enfin, il a réalisé des enregistrements pour des films : Mi vida sin mi (Coixet) et Transsiberian, La Vida abismal (V. Pons), Tramuntada et El perquè de tot plegat (V. Pons).

Il est actuellement professeur de niveau supérieur au Taller de Músics de Barcelone.

 

 

 

   gh

 

 

 

PROGRAMME

 

Trad. norvégien / Arr. Petter Johansen                                       Bendik og Arolilja

 

Rûmî / Arianna Savall                                                              Adoucit la mélodie

 

 

 

Trad. sépharade / A. Savall                                                       Ya salió de la mar

 

Traditionnel sefardi / Arr. A. Savall                                                                                                                                             Yo me enamorí de un ayre

 

 

 

Aurelino Costa / A. Savall                                                         Harpa e delirio d’água

 

Lucas Ruiz de Ribayaz  ( XVIIe s.)                                            Tarantela

 

 

 

Trad. norvégien/ P. Johansen                                                    Om Kvelden

 

Traditionnel norvégien / Arr. P. Johan                                                                                                                                         Ormen Lange  (le Bateau viking)

 

 

 

Francesco d’Assissi / A. Savall                                                  Preghiera

 

Santiago de Murcia / A. Savall                                                  Jotas

 

 

 

A. Savall                                                                                 Naonunai

 

Trad. irlandais / A. Savall                                                          Suite celte

 

 

 

Trad. catalan / Arr. A. Savall & P. Johansen                               El Mariner

 

 

 

gh

 

 

 

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES

71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades    

E-mail : bernard-pecheur@wanadoo.fr  

 

 

 

 

commentaires

Samedi 19 avril 2014 à Eus -Récital de piano avec John Blanch - Oeuvres de Chopin et Granados - Maison du temps libre d'Eus à 18 h 30

Publié le 6 Mars 2014 par Samedis Musicaux dans Concerts archivés

Logo-Samedis-Musicaux-couleur.jpg

SAMEDI

 

19 AVRIL 2014

 

À EUS 

 

RÉCITAL DE PIANO

par

JOHN BLANCH


 John Blanch au Palácio Boa Vista

 

FRÉDÉRIC CHOPIN

Ballades & Nocturnes

 

gh

 

ENRIC GRANADOS

Extraits des « Goyescas »

 

MAISON DU TEMPS LIBRE D’EUS, 18 H 30

 

 

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €.  T.R. : 7 €. ENTRÉE LIBRE JUSQU’À 12 ANS.

RENSEIGNEMENTS/RÉSERVATIONS : 04 68 96 11 35

Billetterie : Magasin Georges Renouf de Prades et à l’entrée

 


 

  

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES

 71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades 

E-mail : bernard-pecheur@wanadoo.fr   Internet : samedis-musicaux.over-blog.com/

 


 

RÉCITAL DE PIANO DU 19 AVRIL 2014 À  EUS

 

JOHN BLANCH

                                                                                                     

gh

Né au Brésil, John Blanch commence ses études de violon et piano classique à l’âge de six ans à l'École de musique Eszterháza et à l’âge de dix ans, il participe déjà à des master-classes en Europe. Il prend part aux cours de musique de chambre et orchestre avec Bruno Steinschaden de l’Université Mozarteum de Salzbourg (Autriche), et il se perfectionne avec les pianistes Nelson Delle Vigne (en Belgique) et Zbiginiew Raubo (Pologne). En France, à l’École normale de musique de Paris, il participe aux master-classes de Philippe Entremont et Jacques Lagarde (France), de Robert Roux et James Dick (États-Unis), et de Carla Giudici (Italie), entre autres.


John Blanch

 

Depuis 2006, âgé de treize ans, il se consacre exclusivement au piano. Il est admis à l'Académie de musique da OSESP (Orchestre symphonique de l’État de São Paulo), où il commence à suivre les cours de théorie, de musique de chambre et de pratique d'orchestre ; il participe à des master-classes avec de grands noms du piano actuel comme Michel Dalberto, Alexandre Tharaud, Ricardo Castro, Maria João Pires et Arnaldo Cohen. L’année suivante, il réussit son premier concours de piano et obtient le premier prix au VIIIe Concours national Villa-Lobos.

Grâce à son talent, il est invité, en janvier 2009, à enregistrer un CD en Suisse avec le pianiste Michel Dalberto, le violoncelliste Antonio Meneses et le violoniste Claudio Cruz. A cette occasion,  John a l’opportunité de jouer pour la grande pianiste argentine Martha Argerich. En mars de la même année, il est invité par le directeur artistique et maestro John Neschling comme soliste au sein de l’OSESP sous la direction de Wagner Polistchuck et au sein de l’OSRP (Orchestre symphonique de Ribeirão Preto) sous la direction de Claudio Cruz.

En juin, il participe à une tournée avec la chorale hongroise Collegium Musicum Jaurinense et en juillet, il fait partie du 52e Festival international de musique de l’académie de Nice, où il participe à des master-classes avec la pianiste française Brigitte Engerer et le Russe Evegeny Mogilevsky. A cette occasion, il est invité à jouer pour un récital privé au Palais Massena, pour les membres du gouvernement français.

En 2010, à 17 ans, après avoir réussi plusieurs examens éliminatoires redoutables, avec plus de 200 candidats pianistes venant du monde entier, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris dans la classe de Brigitte Engerer, qui a eu un rôle stratégique dans son développement musical et pianistique, puisqu’il a obtenu une mention maximale et unanime du jury dans sa premier année au Conservatoire.

Le gouvernement de São Paulo a eu connaissance de cette réussite et l’a invité à jouer en récital privé au Palais du Gouvernement de Campos do Jordão et à faire partie du 41e Festival international de musique d’hiver de cette même ville.

Actuellement,  John Blanch poursuit sa formation de pianiste avec Michel Dalberto, Marie-Claire Guay et Itamar Golan au CMSM de Paris (Master).

John est aussi un jeune cinéaste qui s’aventure dans le domaine de la communication et des médias sociaux. Son nouveau projet sur Youtube, « Le journal du pianiste », offre des images dynamiques, un langage décontracté et une pincée d’humour. Son objectif est d’attirer les jeunes vers la musique classique, brisant ainsi les barrières traditionnelles entre les musiciens et leur public. Le projet, qui a été très bien accueilli par le grand public, a maintenant plus de 230.000 spectateurs…

 



 

PROGRAMME

 

FRÉDÉRIC CHOPIN (1810-1849)

 

Ballade n° 1, op. 23 - Ballade n° 2, op. 38

Ballade n° 3,  op. 47 - Nocturne op. 27 n° 1

Nocturne op. 37 n° 1 - Nocturne op. 48 n° 1

Nocturne op. 55 n° 1

Nocturne posthume en mi mineur

 

ENRIC GRANADOS (1867-1916)

 

Goyescas (extrait) : Quejas, o la maja y el Ruiseñor

Goyescas (extrait) : El Pelele

 

gh

 



 

commentaires