Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Samedis Musicaux de Prades

L'association "Les Samedis Musicaux" de Prades organise un samedi par mois un concert à Prades, dans les Pyrénées-Orientales (France). Consultez régulièrement ce site Internet ou abonnez-vous à notre bulletin électronique d'informations pour découvrir la programmation de nos prochains concerts.

OPERITA TRIO : "VIVAN LOS QUE RIEN !"

Publié le 31 Mars 2015 par Samedis Musicaux dans Musique

OPERITA TRIO : "VIVAN LOS QUE RIEN !"

SAMEDI 18 AVRIL 2015

ÉGLISE DE CODALET, 18 H 30

Musiques et chants hispaniques

VIVES, MOMPOU, GRANADOS, DE FALLA…

Emmanuelle NAHARRO, soprano

Marie-Laure BOUILLON, flûte

Benoît ROULLAND, guitare

*****

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €. T.R. : 7 €. E. LIBRE < 12 ANS

RÉSERVATIONS : 04 68 96 11 35
Billetterie : Office du tourisme, Magasin Renouf et à l’entrée

*****

EMMANUELLE NAHARRO, chanteuse soprano

Emmanuelle Naharro participe dès l'âge de dix ans aux chœurs d’enfants dans « La Dame de pique » de Tchaïkovski à l'Opéra Bastille, sous la direction de Myung-Whun Chung.

Elle intègre en 1994 la Maîtrise de Radio-France, où elle suit une formation musicale complète, s’associant aux nombreuses représentations placées sous la direction des chefs les plus prestigieux (Seiji Ozawa, Georges Prêtre, James Conlon, Yutaka Sado…).

En 2001, elle rejoint le Jeune Chœur de Paris, sous la direction de Laurence Equilbey, et chante à la Comédie-Française dans « Esther » de Racine. Elle participe à de nombreuses créations : elle est Myriam à l’Auditorium Bastille dans le spectacle « En italique » de Coralie Fayolle et de Jean-François Maenner, elle crée le rôle de Cathy dans « Le Terrain vague » de Benjamin Hamon au Théâtre du Rond-Point et elle est la Séraphine des « Surprises de l'enfer » d'Isabelle Aboulker.

En opéra, elle interprète Lauretta (Puccini) et Poppée (Monteverdi). En opérette, elle est le rôle titre dans « Véronique » (Messager), Sylvabelle dans « l'Auberge du Cheval- Blanc » (Benatzky), Pauline dans « La Vie parisienne » (Offenbach), Clairette dans « La Fille de Madame Angot » (Lecocq).

Elle se produit en récital ou en oratorio (« Stabat Mater » de Pergolèse, « Petite Messe » de Rossini sous la direction de Françoise Macciocchi). Elle est également le supérius de l'ensemble de la Renaissance « Non Papa », avec lequel elle se produit depuis 2001 : avec eux elle crée le spectacle « Voulez ouyr les cris de Paris » (élu coup de cœur du festival « Ici et demain 2005 » de la Mairie de Paris).

MARIE-LAURE BOUILLON, flûte traversière

Titulaire d'un premier prix de Supérieur et de la Licence de concert de l'École normale de Paris dans la classe de Dominique Étiévant, elle a également étudié avec James Galway, Michel Debost et Michel Moragues.

« Mlle Bouillon a été une révélation dans cette classe (...) elle a fait preuve d'une intelligence musicale supérieure, ainsi que d'une volonté, d'une énergie et d'une capacité de travail rares. Par ailleurs, j'ai pu constater par la suite sa grande souplesse et son instinct de jeu d'ensemble, quand j'ai été amené à travailler avec elle en orchestre. » (Dominique Étiévant, flûtiste concertiste international, 1er Prix des concours internationaux de Trieste et Los Angeles).

Si la musique de chambre est sa passion, elle affectionne également le jazz et se produit aussi en soliste avec différents orchestres, et notamment sous la direction de Jérôme Naulais, compositeur, trombone solo de l'Orchestre InterContemporain, qui a déclaré : « Je dois dire que j'ai été surpris de la musicalité, de la sonorité, de la sensibilité et de la solidité de cette jeune flûtiste. »

BENOÎT ROULLAND, guitare et arrangements

Après avoir obtenu brillamment un premier prix de supérieur avec félicitations et son prix d'excellence, il se distingue sur le plan international au concours Giuliani de Bari, en Italie, et au concours international René Bartoli, qu'il remporte.

Ses maîtres sont Roberto Aussel et Alvaro Pierri.

Sa sonorité pleine, ronde et puissante, sa musicalité et son immense sensibilité font de lui un soliste hors pair : « Il va falloir vous habituer au succès », lui a-t-on prédit.

Seul guitariste sélectionné à l'Académie internationale Maurice Ravel en 1993 et aux Musicades de Lyon en 1995, il côtoie ainsi les plus grands maîtres de la musique de chambre.

Il réalise de nombreuses transcriptions pour le duo, dont certaines sont déjà éditées

PROGRAMME

Gerónimo GIMÉNEZ (1854-1923)

La Tempranica : Sierras de Granada

Amadeo VIVES (1871-1932)

Doña Francisquita : Cancion del ruiseñor

Frederic MOMPOU (1893-1987)

Combat del Somni : Damunt de tu només les flors - Jo et pressentia com la mar

Ferran OBRADORS (1897-1945)

Cançons clàssiques espanyoles : Aquel sombrero de monte - El vito

Fermin Maria ÁLVAREZ (1833-1898)

La Partida

***

Enric GRANADOS (1867-1916)

Goyescas : La Maja y el Ruiseñor

G. GIMENEZ

La Tempranica : Zapateado

Manuel DE FALLA (1876-1946)

Suite lyrique sur La Vida breve

***

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES

71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades

Contacts/réservations : 04 68 96 11 35

E-mail : bernard-pecheur@wanadoo.fr

Internet : samedis-musicaux.over-blog.com/

commentaires