Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Samedis Musicaux de Prades

L'association "Les Samedis Musicaux" de Prades organise un samedi par mois un concert à Prades, dans les Pyrénées-Orientales (France). Consultez régulièrement ce site Internet ou abonnez-vous à notre bulletin électronique d'informations pour découvrir la programmation de nos prochains concerts.

Articles avec #musique catégorie

EUS : DUO CLARINETTE-GUITARE

Publié le 3 Mai 2015 par Samedis Musicaux dans Musique

EUS : DUO CLARINETTE-GUITARE

DUO CLARINETTE-GUITARE A EUS : "CHEMINS"

Un parcours musical entre écriture et improvisation

Jean-Marc Foltz, clarinette & Philippe Mouratoglou, guitare

Un duo inédit pour un récital singulier qui rassemble pièces classiques (Debussy, Piazzolla, Britten, Dowland...), improvisations et compositions originales

MAISON DU TEMPS LIBRE D’EUS

SAMEDI 16 MAI 2015 A 18 H 30

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €. T.R. : 7 €. ENTRÉE LIBRE < 12 ANS. RENSEIGNEMENTS : 04 68 96 11 35 Billetterie : Office du tourisme de Prades, Magasin Renouf (Prades) et à l’entrée

Jean-Marc Foltz

Grandi entre répertoire symphonique, musique vocale et orchestres de swing, Jean-Marc Foltz négocie ensuite de fructueux zigzags, favorisé par une curiosité aiguisée et des rencontres opportunes qui font de lui un clarinettiste majeur et des plus atypiques en ce début de siècle. Rompu à l’interprétation classique, vite attiré par la musique contemporaine, il intègre dès 1988 les ensembles Accroche Note, Musikfabrik, InterContemporain ou United Instruments of Lucillin, qui l’aident à creuser la relation instrumentiste-compositeur et à approfondir sa connaissance des langages. Ouvert à la diversité des « familles » du jazz, il noue à partir de 2000 de solides liens avec Claude Tchamitchian (Grand Lousadzak), Bill Carrothers (Armistice Band, Playday, To the Moon), Armand Angster et Sylvain Kassap (Trio de clarinettes), et surtout Stéphan Oliva et Bruno Chevillon, complices et amis en duo ou trio… Polyglotte, Jean-Marc Foltz possède un « bagage » de voyageur insatiable. Raison de plus pour aller vers les musiciens traditionnels Araïk Bartikian et Keyvan Chemirani, le théâtre avec Hannah Schygulla, accompagner la harpiste Anja Linder, développer ses propres compositions ou imaginer avec Stéphan Oliva « Visions Fugitives », nouveau programme en duo… Suite logique de cette pratique des musiques vives : la création « en trio », à l’initiative de Philippe Mouratoglou et avec Philippe Ghielmetti, de Vision Fugitive, label ouvert et éclectique.

Philippe Mouratoglou

Formé par Wim Hoogewerf, Roland Dyens et Pablo Marquez, Philippe Mouratoglou développe une approche caractérisée par son ouverture instrumentale (guitares classique, électrique, folk 6 et 12 cordes, guitare baryton) et stylistique. Interprète, improvisateur et compositeur, il collabore avec des musiciens et ensembles de tous horizons. Il aborde ainsi la création contemporaine avec les ensembles Linea et Alma Viva, les grands concertos pour guitare avec l'Orchestre Mozart de Toulouse et l'Orchestre philharmonique de Strasbourg, les musiques traditionnelles avec l'ensemble Convivencia de Bernard Revel, la musique de chambre avec l'ensemble vocal Voix de Stras' de Catherine Bolzinger et la violoncelliste Svetlana Tovstukha... Avec la soprano Ariane Wohlhuter, il forme depuis 2009 un duo qui a publié en 2013 sur le label Troba Vox le CD We only came to dream, consacré à John Dowland, Benjamin Britten et Dusan Bogdanovic. Parallèlement, Philippe Mouratoglou fonde en 2012 (avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le graphiste Philippe Ghielmetti) le label Vision Fugitive, sur lequel il multiplie les projets transversaux : - une relecture du répertoire du bluesman fondateur Robert Johnson en trio avec Jean-Marc Foltz et le contrebassiste Bruno Chevillon (« Steady rollin' man », 2012). - un récital solo qui réunit Francesco da Milano, Egberto Gismonti, Toru Takemitsu, Arthur Kampela, Jimmy Rowles et ses propres compositions et improvisations (« Exercices d'évasion », 2013). - un duo avec le guitariste flamenco Pedro Soler, qui explore l'influence de la musique populaire espagnole sur la musique d'Isaac Albéniz (« Rumores de la Caleta - Albéniz & le flamenco », 2014), présenté en mars 2015 au Carnegie Hall de New York. - une participation au quartet de Jean-Marc Foltz avec le contrebassiste Sébastien Boisseau et le batteur Christophe Marguet (« Viracochas », 2013). On le retrouve régulièrement en concert dans les festivals et lieux suivants : Festival de La Chaise-Dieu, Flâneries musicales de Reims, Temps musicaux de Ramatuelle, Festival « Artes Vertentes » de Tiradentes (Brésil), Printemps musical du Pacifique (Polynésie), Festival Isaac Albéniz de Camprodon (Catalogne), Festival des Abbayes en Languedoc-Roussillon, « Nits de cançó i de música » d’Eus, Festival de musique baroque de Mulhouse, Printemps de Colmar, Festival Eté 66, Festival Jazzèbre de Perpignan, Circulo de Bellas Artes de Madrid, Philharmonie de Berlin, Théâtre de l'Athénée, Abbaye de Fontfroide, Abbaye de Fontevraud, Abbaye de Cassan, Prieuré de Serrabonne, Prieuré de Marcevols, Palais des rois de Majorque de Perpignan, Pôle Sud (Strasbourg), Abbaye de Valmagne... Il est également à l'origine, avec la fondation Musique et Patrimoine du Languedoc-Roussillon, du festival itinérant « Musique et Patrimoine », en activité depuis 2010.

« Une cohérence et une émotion qui forcent l'admiration » - Mathieu Durand, Jazznews

« Une splendeur à ranger parmi vos disques de Julian Bream, John Fahey (...) ou Leo Brouwer, autres grands aventuriers de la guitare » - Bernard Loupias, Le Nouvel Observateur

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES 71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades - Contacts : 04 68 96 11 35
commentaires

OPERITA TRIO : "VIVAN LOS QUE RIEN !"

Publié le 31 Mars 2015 par Samedis Musicaux dans Musique

OPERITA TRIO : &quot;VIVAN LOS QUE RIEN !&quot;

SAMEDI 18 AVRIL 2015

ÉGLISE DE CODALET, 18 H 30

Musiques et chants hispaniques

VIVES, MOMPOU, GRANADOS, DE FALLA…

Emmanuelle NAHARRO, soprano

Marie-Laure BOUILLON, flûte

Benoît ROULLAND, guitare

*****

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €. T.R. : 7 €. E. LIBRE < 12 ANS

RÉSERVATIONS : 04 68 96 11 35
Billetterie : Office du tourisme, Magasin Renouf et à l’entrée

*****

EMMANUELLE NAHARRO, chanteuse soprano

Emmanuelle Naharro participe dès l'âge de dix ans aux chœurs d’enfants dans « La Dame de pique » de Tchaïkovski à l'Opéra Bastille, sous la direction de Myung-Whun Chung.

Elle intègre en 1994 la Maîtrise de Radio-France, où elle suit une formation musicale complète, s’associant aux nombreuses représentations placées sous la direction des chefs les plus prestigieux (Seiji Ozawa, Georges Prêtre, James Conlon, Yutaka Sado…).

En 2001, elle rejoint le Jeune Chœur de Paris, sous la direction de Laurence Equilbey, et chante à la Comédie-Française dans « Esther » de Racine. Elle participe à de nombreuses créations : elle est Myriam à l’Auditorium Bastille dans le spectacle « En italique » de Coralie Fayolle et de Jean-François Maenner, elle crée le rôle de Cathy dans « Le Terrain vague » de Benjamin Hamon au Théâtre du Rond-Point et elle est la Séraphine des « Surprises de l'enfer » d'Isabelle Aboulker.

En opéra, elle interprète Lauretta (Puccini) et Poppée (Monteverdi). En opérette, elle est le rôle titre dans « Véronique » (Messager), Sylvabelle dans « l'Auberge du Cheval- Blanc » (Benatzky), Pauline dans « La Vie parisienne » (Offenbach), Clairette dans « La Fille de Madame Angot » (Lecocq).

Elle se produit en récital ou en oratorio (« Stabat Mater » de Pergolèse, « Petite Messe » de Rossini sous la direction de Françoise Macciocchi). Elle est également le supérius de l'ensemble de la Renaissance « Non Papa », avec lequel elle se produit depuis 2001 : avec eux elle crée le spectacle « Voulez ouyr les cris de Paris » (élu coup de cœur du festival « Ici et demain 2005 » de la Mairie de Paris).

MARIE-LAURE BOUILLON, flûte traversière

Titulaire d'un premier prix de Supérieur et de la Licence de concert de l'École normale de Paris dans la classe de Dominique Étiévant, elle a également étudié avec James Galway, Michel Debost et Michel Moragues.

« Mlle Bouillon a été une révélation dans cette classe (...) elle a fait preuve d'une intelligence musicale supérieure, ainsi que d'une volonté, d'une énergie et d'une capacité de travail rares. Par ailleurs, j'ai pu constater par la suite sa grande souplesse et son instinct de jeu d'ensemble, quand j'ai été amené à travailler avec elle en orchestre. » (Dominique Étiévant, flûtiste concertiste international, 1er Prix des concours internationaux de Trieste et Los Angeles).

Si la musique de chambre est sa passion, elle affectionne également le jazz et se produit aussi en soliste avec différents orchestres, et notamment sous la direction de Jérôme Naulais, compositeur, trombone solo de l'Orchestre InterContemporain, qui a déclaré : « Je dois dire que j'ai été surpris de la musicalité, de la sonorité, de la sensibilité et de la solidité de cette jeune flûtiste. »

BENOÎT ROULLAND, guitare et arrangements

Après avoir obtenu brillamment un premier prix de supérieur avec félicitations et son prix d'excellence, il se distingue sur le plan international au concours Giuliani de Bari, en Italie, et au concours international René Bartoli, qu'il remporte.

Ses maîtres sont Roberto Aussel et Alvaro Pierri.

Sa sonorité pleine, ronde et puissante, sa musicalité et son immense sensibilité font de lui un soliste hors pair : « Il va falloir vous habituer au succès », lui a-t-on prédit.

Seul guitariste sélectionné à l'Académie internationale Maurice Ravel en 1993 et aux Musicades de Lyon en 1995, il côtoie ainsi les plus grands maîtres de la musique de chambre.

Il réalise de nombreuses transcriptions pour le duo, dont certaines sont déjà éditées

PROGRAMME

Gerónimo GIMÉNEZ (1854-1923)

La Tempranica : Sierras de Granada

Amadeo VIVES (1871-1932)

Doña Francisquita : Cancion del ruiseñor

Frederic MOMPOU (1893-1987)

Combat del Somni : Damunt de tu només les flors - Jo et pressentia com la mar

Ferran OBRADORS (1897-1945)

Cançons clàssiques espanyoles : Aquel sombrero de monte - El vito

Fermin Maria ÁLVAREZ (1833-1898)

La Partida

***

Enric GRANADOS (1867-1916)

Goyescas : La Maja y el Ruiseñor

G. GIMENEZ

La Tempranica : Zapateado

Manuel DE FALLA (1876-1946)

Suite lyrique sur La Vida breve

***

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES

71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades

Contacts/réservations : 04 68 96 11 35

E-mail : bernard-pecheur@wanadoo.fr

Internet : samedis-musicaux.over-blog.com/

commentaires