Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Samedis Musicaux de Prades

L'association "Les Samedis Musicaux" de Prades organise un samedi par mois un concert à Prades, dans les Pyrénées-Orientales (France). Consultez régulièrement ce site Internet ou abonnez-vous à notre bulletin électronique d'informations pour découvrir la programmation de nos prochains concerts.

EUS : DUO CLARINETTE-GUITARE

Publié le 3 Mai 2015 par Samedis Musicaux dans Musique

EUS : DUO CLARINETTE-GUITARE

DUO CLARINETTE-GUITARE A EUS : "CHEMINS"

Un parcours musical entre écriture et improvisation

Jean-Marc Foltz, clarinette & Philippe Mouratoglou, guitare

Un duo inédit pour un récital singulier qui rassemble pièces classiques (Debussy, Piazzolla, Britten, Dowland...), improvisations et compositions originales

MAISON DU TEMPS LIBRE D’EUS

SAMEDI 16 MAI 2015 A 18 H 30

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €. T.R. : 7 €. ENTRÉE LIBRE < 12 ANS. RENSEIGNEMENTS : 04 68 96 11 35 Billetterie : Office du tourisme de Prades, Magasin Renouf (Prades) et à l’entrée

Jean-Marc Foltz

Grandi entre répertoire symphonique, musique vocale et orchestres de swing, Jean-Marc Foltz négocie ensuite de fructueux zigzags, favorisé par une curiosité aiguisée et des rencontres opportunes qui font de lui un clarinettiste majeur et des plus atypiques en ce début de siècle. Rompu à l’interprétation classique, vite attiré par la musique contemporaine, il intègre dès 1988 les ensembles Accroche Note, Musikfabrik, InterContemporain ou United Instruments of Lucillin, qui l’aident à creuser la relation instrumentiste-compositeur et à approfondir sa connaissance des langages. Ouvert à la diversité des « familles » du jazz, il noue à partir de 2000 de solides liens avec Claude Tchamitchian (Grand Lousadzak), Bill Carrothers (Armistice Band, Playday, To the Moon), Armand Angster et Sylvain Kassap (Trio de clarinettes), et surtout Stéphan Oliva et Bruno Chevillon, complices et amis en duo ou trio… Polyglotte, Jean-Marc Foltz possède un « bagage » de voyageur insatiable. Raison de plus pour aller vers les musiciens traditionnels Araïk Bartikian et Keyvan Chemirani, le théâtre avec Hannah Schygulla, accompagner la harpiste Anja Linder, développer ses propres compositions ou imaginer avec Stéphan Oliva « Visions Fugitives », nouveau programme en duo… Suite logique de cette pratique des musiques vives : la création « en trio », à l’initiative de Philippe Mouratoglou et avec Philippe Ghielmetti, de Vision Fugitive, label ouvert et éclectique.

Philippe Mouratoglou

Formé par Wim Hoogewerf, Roland Dyens et Pablo Marquez, Philippe Mouratoglou développe une approche caractérisée par son ouverture instrumentale (guitares classique, électrique, folk 6 et 12 cordes, guitare baryton) et stylistique. Interprète, improvisateur et compositeur, il collabore avec des musiciens et ensembles de tous horizons. Il aborde ainsi la création contemporaine avec les ensembles Linea et Alma Viva, les grands concertos pour guitare avec l'Orchestre Mozart de Toulouse et l'Orchestre philharmonique de Strasbourg, les musiques traditionnelles avec l'ensemble Convivencia de Bernard Revel, la musique de chambre avec l'ensemble vocal Voix de Stras' de Catherine Bolzinger et la violoncelliste Svetlana Tovstukha... Avec la soprano Ariane Wohlhuter, il forme depuis 2009 un duo qui a publié en 2013 sur le label Troba Vox le CD We only came to dream, consacré à John Dowland, Benjamin Britten et Dusan Bogdanovic. Parallèlement, Philippe Mouratoglou fonde en 2012 (avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le graphiste Philippe Ghielmetti) le label Vision Fugitive, sur lequel il multiplie les projets transversaux : - une relecture du répertoire du bluesman fondateur Robert Johnson en trio avec Jean-Marc Foltz et le contrebassiste Bruno Chevillon (« Steady rollin' man », 2012). - un récital solo qui réunit Francesco da Milano, Egberto Gismonti, Toru Takemitsu, Arthur Kampela, Jimmy Rowles et ses propres compositions et improvisations (« Exercices d'évasion », 2013). - un duo avec le guitariste flamenco Pedro Soler, qui explore l'influence de la musique populaire espagnole sur la musique d'Isaac Albéniz (« Rumores de la Caleta - Albéniz & le flamenco », 2014), présenté en mars 2015 au Carnegie Hall de New York. - une participation au quartet de Jean-Marc Foltz avec le contrebassiste Sébastien Boisseau et le batteur Christophe Marguet (« Viracochas », 2013). On le retrouve régulièrement en concert dans les festivals et lieux suivants : Festival de La Chaise-Dieu, Flâneries musicales de Reims, Temps musicaux de Ramatuelle, Festival « Artes Vertentes » de Tiradentes (Brésil), Printemps musical du Pacifique (Polynésie), Festival Isaac Albéniz de Camprodon (Catalogne), Festival des Abbayes en Languedoc-Roussillon, « Nits de cançó i de música » d’Eus, Festival de musique baroque de Mulhouse, Printemps de Colmar, Festival Eté 66, Festival Jazzèbre de Perpignan, Circulo de Bellas Artes de Madrid, Philharmonie de Berlin, Théâtre de l'Athénée, Abbaye de Fontfroide, Abbaye de Fontevraud, Abbaye de Cassan, Prieuré de Serrabonne, Prieuré de Marcevols, Palais des rois de Majorque de Perpignan, Pôle Sud (Strasbourg), Abbaye de Valmagne... Il est également à l'origine, avec la fondation Musique et Patrimoine du Languedoc-Roussillon, du festival itinérant « Musique et Patrimoine », en activité depuis 2010.

« Une cohérence et une émotion qui forcent l'admiration » - Mathieu Durand, Jazznews

« Une splendeur à ranger parmi vos disques de Julian Bream, John Fahey (...) ou Leo Brouwer, autres grands aventuriers de la guitare » - Bernard Loupias, Le Nouvel Observateur

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES 71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades - Contacts : 04 68 96 11 35
commentaires