Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Samedis Musicaux de Prades

L'association "Les Samedis Musicaux" de Prades organise un samedi par mois un concert à Prades, dans les Pyrénées-Orientales (France). Consultez régulièrement ce site Internet ou abonnez-vous à notre bulletin électronique d'informations pour découvrir la programmation de nos prochains concerts.

"MELODIES INTEMPORELLES"

Publié le 27 Juin 2016 par Samedis musicaux in Prochain concert

"MELODIES INTEMPORELLES"

SAMEDI 9 JUILLET 2016

À CODALET

« MÉLODIES INTEMPORELLES »

Du XVIe au XXe siècle

ILONA SCHNEIDER

Soprano

DIEGO CAICEDO

Guitare électrique

G. CACCINI - E. GRANADOS - M. de FALLA
M. RAVEL - J. RODRIGO - G. FAURÉ
C. DEBUSSY - R. STRAUSS
H. VILLA-LOBOS - D. ELLINGTON
G. GERSHWIN

***

ÉGLISE DE CODALET, 18 H 30

ENTRÉE : 15 €. ADHÉRENTS : 12 €.T.R. : 7 €. ENTRÉE LIBRE JUSQU’À 12 ANS.

RENSEIGNEMENTS/RÉSERVATIONS : 04 68 96 11 35

Billetterie : Magasin Georges Renouf de Prades et à l’entrée

ILONA SCHNEIDER & DIEGO CAICEDO

La voix de la soprano Ilona Schneider et la guitare électrique de Diego Caicedo s’unissent pour faire revivre des mélodies et des chansons allant des XVIe au XXe siècles, de Caccini, Granados, De Falla, Ravel, Fauré, Villa-Lobos, Debussy, Strauss, Ellington, Gershwin… en leur conférant une vision et une émotion nouvelles, d’un point de vue inhabituel, mais toujours délicat et respectueux.

ILONA SCHNEIDER, soprano

La soprano Ilona Schneider, qui est d’origine allemande, réside à Roses depuis longtemps. Elle a étudié la philosophie à l’Université de Barcelone et à la Sorbonne, à Paris, où elle a obtenu son diplôme en 2000. Elle s’est ensuite tournée vers le chant au Conservatoire national de Versailles, où elle a obtenu le premier prix en 2008.

En 2007, elle a participé à une tournée européenne avec le spectacle « El Fervor de la perseverança », de Carles Santos, et elle a chanté en 2008 dans les opéras « Cendrillon », de Jules Massenet, et « Astrée », de Pascal Collasse, au Théâtre Montansier de Versailles. Son registre de soprano coloratura l’a également amenée à interpréter des œuvres comme « Carmina Burana » de Carl Orff et « La Flûte enchantée » de Mozart.

Elle a par ailleurs participé à des performances, soundpainting (composition par communication gestuelle) et improvisations dans différents formats.

En août 2015, le récital « Mélodies intemporelles » a obtenu un vif succès en l’église de Santa Maria de Roses, comme en janvier de cette année dans le crypte de la Sagrada Família de Barcelone.

En septembre 2015, Ilona Schneider a chanté « El Cant de la Sibil.la » sur la plaça Sant Jaume de Barcelone pour l’Acte Institucional de la Diada Nacional de Catalunya.

https://ilonaschneider.wordpress.com/

DIEGO CAICEDO, guitare électrique

Diego Caicedo, originaire de Colombie, a commencé très tôt à écouter toutes sortes de musiques. Il a pris ses premiers cours de guitare à treize ans et a poursuivi son apprentissage avec un professeur privé jusqu’à dix-sept ans. Il est alors entré à l’Université autonome de Bucaramanga, où il a étudié pendant six ans l’harmonie, le solfège, le contrepoint, la guitare et le piano classiques, l’histoire et la composition avec le maître Blas Emilio Atehortúa. Il a ensuite préparé un diplôme de composition, pendant un an, à l’Université industrielle de Santander à Bucaramanga. La même année, il a participé, à l’école Cristancho de Bogotà, à l’atelier annuel organisé par des professeurs de l’école du Liceu de Barcelone, et il est parti pour Barcelone en 2003 pour étudier la guitare jazz, l’histoire, le théorie et l’informatique musicales.

En 2006-07, lassé de ne pouvoir s’exprimer avec son instrument sans dépendre du système d’enseignement traditionnel, Diego Caicedo a pris ses distances avec l’école et entamé une recherche beaucoup plus personnelle, à base d’improvisation libre, sur ce que signifient pour lui la musique et la guitare, sans « avoir à devenir un guitariste capable d’imiter à la perfection les styles d’autres guitaristes » : « Avec cette liberté, j’ai pu rompre avec les valeurs tonales et les valeurs harmoniques conventionnelles, et j’ai pu donner à chaque note la valeur juste pour le développement de mon langage. »

https://diegocaicedoleon.wordpress.com/

***

PROGRAMME DU CONCERT

« MÉLODIES INTEMPORELLES »

Giulio CACCINI (1551-1618)

Amarilli, mia bella (1602)

Enric GRANADOS (1867-1916)

El Mirar de la Maja - La Maja Dolorosa (1910)

Manuel de FALLA (1876-1946)

Asturiana (1914-15)

Maurice RAVEL (1875-1937)

Tripatos (1909) - Là-bas, vers l’église (1905-06)

Chanson des cueilleuses de lentisques (1904)

Joaquín RODRIGO (1901-1999)

Adela (1951)

Solo de guitare

Gabriel FAURÉ (1845-1924)

Après un rêve (1871)

Claude DEBUSSY (1862-1918)

Romance I (1883) - Romance II (1884)

Richard STRAUSS (1864-1949)

Morgen ! (1894)

Heitor VILLA-LOBOS (1887-1959)

Bachiana Brasileira V (1938)

Duke ELLINGTON (1899-1974)

Come Sunday (1943)

George GERSHWIN (1898-1937)

Summertime (1935)

LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES

71, rue du Palais-de-Justice, 66500 Prades

Contacts et réservations : 04 68 96 11 35

E-mail : bernard-pecheur@wanadoo.fr

Internet : samedis-musicaux.over-blog.com/

Commenter cet article